0 2 minutes 12 mois

On ne peut pas le nier, 2023 semble être l’année Fouki.

Le jeune rappeur montréalais de 26 ans s’est offert des prestations réussies à la Place Bell de Laval et le Centre Vidéotron de Québec.

Léo Fougères, de son nom de baptême, a confié qu’ado, il rêvait tous les jours de pouvoir remplir à lui tout seul un aréna. Apres des années de travail assidu, Fouki concrétise dans la glaise du réel cet objectif et n’est pas prêt de s’arrêter en si bon chemin.

Avec le succès que connait déjà Zayon, son quatrième album, sorti en février denier, Fouki met le cap sur un été plein de promesses avec des prestations notamment à Festivoix de Trois-Rivières (30 juin), Festival Ô Memphré (7juillet), Régates de Valleyfield (7 juillet), à GibFest Sorel (7 juillet), à120 Le Festival d’Amos (13 juillet), à Les Grandes fêtes Telus de Rimouski (6 aout) et à Festival de la Poutine de Drummondville (7 aout).

Prix SOCAN Musique hip-hop et rap 2019, récipiendaire Chanson de l’année et Vidéo de l’année (ADISQ 2022 avec Jay Scøtt), Fouki a d’abord travaillé dans un pizzeria avant de pouvoir vivre de sa musique. Il a meme participé au concours World Pizza Games à Las Vegas et a pu être classé en 12e rang mondial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *