0 2 minutes 12 mois

L’enfant terrible du rap floridien, Kodak Black, sera sur le podium du désormais incontournable Haitian Compas Festival de Miami ce week-end.

L’artiste américain ne rate d’ailleurs jamais l’occasion de revendiquer ses origines et a toujours démontré son attachement à la communauté haitienne en volant des fois au secours des plus démunis du pays.

Depuis sa création, le festival haïtien Compas est l’événement incontournable de l’année dans l’industrie musicale haïtienne. Même après une brève pause, il continue à mettre en valeur et à promouvoir la profondeur et la richesse de la culture haïtienne à travers la nourriture, l’art et la musique.

Pour la 25e édition de cet événement qui se déroule toujours dans le cadre de l’anniversaire du drapeau haïtien, les organisateurs ont choisi de revenir sur le site où tout a commencé, le Bayfront Park du 301 Biscayne boulevard) et en profiteront pour rendre un hommage bien mérité aux légendes vivantes du Compas, dont Tabou Combo.

De plus, l’événement de cette année se déroulera sur deux jours, le samedi 20 et le dimanche 21 mai, avec la participation des groupes les plus en vue du compas et d’autres rythmes, comme Kai, T-Vice, Nu Look, Bedjine, K-Dilak, Oswald, Ekip, Klass, Baky, Boukman Eksperyans, Gabel, Charlin Bato

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *